Travaux
Haut de page

Saint-Médard-sur-Ille : le chantier du viaduc prend fin

A Saint-Médard, le chantier du viaduc prend fin. Les 96 dalles préfabriquées du tablier seront bientôt toutes posées.  Leur installation est une avancée importante. Viendront ensuite l'installation des glissières et garde-corps, puis les travaux routiers pour une mise en service en avril 2020. 

Le chantier de construction du viaduc de Saint-Médard-sur-Ille prend fin : après l'installation de la charpente métallique sur les trois piles du Viaduc en octobre dernier, c'est désormais aux 96 dalles de béton réalisées sur place d'être posées pour former le tablier. Au total ce sont 1500 tonnes de béton qui seront posées en moins de deux semaines sur le tablier du viaduc. Suivront l'installation des équipements (glissières, gardes corps) d'avril à août 2019, puis les travaux d'aménagement routier d'août 2019 à avril 2020, mois de mise en service du viaduc comme initialement prévu.

 

Un nouveau tracé pour la RD106

Avec la suppression du passage à niveau n° 11 situé sur la commune de Saint-Médard sur-Ille, cet ouvrage d’art sécurisera la circulation automobile sur la RD 106. Il assurera ainsi la continuité de la route départementale 106 de part et d‘autre du canal d’Ille-et- Rance et de la voie ferrée. 

Une construction spécifique par "lançage"...

La technique de construction choisie pour la construction du viaduc est le lançage qui consiste à tracter progressivement, au moyen de puissants treuils, la charpente du tablier sur les piles de l’ouvrage. Un choix technique qui n'avait été utilisé que deux fois pour la construction d'ouvrages d'art en Ille-et-Vilaine.

... pour un ouvrage hors norme parfaitement intégré dans son environnement

Le viaduc de Saint-Médard-sur-Ille est situé dans un espace naturel préservé qui a été pris en compte dans la conception de l'ouvrage pour une bonne intégration sur site. La forme de son tablier affiné entre chaque pile rend sa présence visuelle la plus discrète possible, tout en lui conférant un aspect élancé. L’épaisseur de la charpente métallique peut ainsi varier de 1,70 m en milieu de travée à 3 m à l’aplomb des piles. 

 

Financement des travaux

Budget global : 12 millions d’euros HT

8 millions d’euros : construction du viaduc avec terrassement, assainissement et chaussée
4 millions d’euros : construction d’un passage souterrain sous la halte SNCF pour le
passage des piétons
 
Répartis ainsi :
50 % par l’État et SNCF Réseau
25 % par la Région Bretagne
25 % par le Département d’Ille-et-Vilaine